Global Unions

Fédération Internationale des Journalistes

18 April 2008:

« Il ne peut y avoir de liberté de presse quand les journalistes vivent dans des conditions de corruption, de pauvreté ou de peur. »

La FIJ est la voix des journalistes dans le monde. Créée à l’origine en 1926, elle a pris sa forme moderne en 1952. Elle représente aujourd’hui plus de 550 000 journalistes membres de 150 syndicats nationaux actifs dans 119 pays.

La FIJ lutte vigoureusement pour les droits des journalistes. Elle promeut les initiatives de développement syndical et est convaincue que la défense des droits professionnels passe nécessairement par l’existence de syndicats indépendants, militants et représentatifs pour les journalistes.

La FIJ travaille en étroite collaboration avec des organes des Nations unies et mène des actions de développement médiatique pour lutter contre l’exclusion sociale en partenariat avec les syndicats de journalistes. La Fédération a des bureaux régionaux en Amérique latine, en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient et en Europe.

La sécurité et la sûreté des journalistes et travailleurs des médias constituent une préoccupation primordiale de la FIJ et la Fédération est un des membres fondateurs, avec de grandes sociétés de presse, de l’Institut international pour la sécurité de l’information, une ONG spécialisée dédiée à l’amélioration de la protection des journalistes et travailleurs des médias.

La FIJ est étroitement associée à des campagnes nationales, régionales et mondiales visant à améliorer le pluralisme des médias et à lutter contre la menace présentée par une concentration excessive des médias pour les droits démocratiques et pour la sécurité des conditions de travail. Avec d’autres groupes syndicaux du secteur des médias et du spectacle, la FIJ travaille à la promotion des valeurs d’intérêt public dans les médias, à la défense des droits d’auteur et à la création.